Cinnamon & Cumbava

2 mars 2013

2 semaines à Cancún !

Publié par Loran dans

C’est long ! Tout aurait pu se passer comme sur des roulettes, mais il fallait bien qu’il se passe 2-3 trucs pour qu’on ait des choses à raconter. Donc, après que nous soyons allé chercher la deuxième moto au garage (ce qui nous a bien prit 2 jours, car une fois je n’ai pas pu retirer d’argent et une autre fois le mec étais pas là…) nous avons décidé d’aller les immatriculer et c’est là que ça commence à devenir intéressant. Pour pouvoir enregistrer les motos il fallait bien que l’on trouve le bureau gouvernemental d’enregistrement. Mais alors comment se repérer dans une ville 628 000 habitants sur 1 972 550 Km² (885 Km² en vrai) où quasiment toutes les rues se ressembles ? Et bien tu vas sur Google Map tu tapes l’adresse et tu y va. Simple ! C’est donc à dos de moto non immatriculée et notre carte de Google en poche que nous partons à la recherche du bureau des licences. Cependant, sur Google Map il y a parfois une mention « Adresse approximative » et c’est donc vers cette adresse approximative que nous nous dirigeons. 5 km, ça ne devrait pas être trop long… 47 Km et 2h plus tard à tourner dans la ville à demander notre chemin et à faire demi-tour, nous arrivons finalement devant un tout petit bureau en bord de route de la zone hôtelière. Nous faisons la queue, donnons les papiers (soi-disant) nécessaires pour faire immatriculer les motos pour que l’on nous dise 3 minutes plus tard qu’il nous faut le formulaire FM2 et FM3 sans quoi nous ne pourrons pas immatriculer nos véhicules. Et c’est reparti, (cette fois un taxi nous ouvre la route donc on a mis un peu moins de temps pour se repérer) direction le bureau des immigrations qui ne me met pas 3 minutes pour nous dire qu’en tant que touristes nous n’avons pas le droit aux formulaires FM2 et 3… ha ! Bon on est coincé et puis le bureau des licences ferme à 15h30, il est 15h17… Bon, on verra demain.

Mais comment faire alors pour immatriculer les motos ? La seule solution est que ce soit un mexicain qui se présente avec nous pour faire les plaques sinon pas de plaque, pas de motos pas de road trip… Alors voilà on raconte notre aventure à Abi qui, ni une ni deux, se propose de nous accompagner au bureau des licences et nous voilà le lendemain tous les trois avec tous nos papiers en main. C’est parti ils regardent les factures, vérifient les numéros de séries, vérifient l’identité d’Abi et bingo c’est bon !!! Ah non attendez, là pour cette moto il manque la facture d’origine, celle de 2006… Sans cette facture, pas de plaques, mais pour l’autre c’est bon… C’était trop beau.

Nous payons donc le plaquage de la moto bleu et apprenons au même moment qu’il faut payer toutes les années d’immatriculation depuis la création de la moto… Soit trois fois le prix que nous avions prévu (et probablement 5 ou 6 fois le prix prévu pour l’autre…) Donc la mission est de récupérer la facture originale chez un concessionnaire Yamaha (ce qui me parait déjà très difficile…), de retourner au bureau des licences avec Abi pour récupérer l’autre plaque (comptez encore 3h) allez chercher une assurance pour le Mexique et enfin pouvoir commencer le voyage… Date prévu du « vrai » départ, au plus plus plus tard Mercredi prochain, parce que là c’est samedi, et comme toute bonne administration gouvernementale qui se respecte elle est fermé le week-end.

Allez, je ne vous fais pas plus attendre, les voilà les motos !!!!

7 Réponses à “2 semaines à Cancún !”

  1. denais dit :

    Y avait pas de side-car ? Clément aurait certainement préféré .

  2. Marchand Catherine dit :

    Bien sur le challenge m’attire et comment résister aux bons mots et autres jeux d’esprit?
    Je n’ai pas la prétention de vous étonner mais celle de vous accompagner et de jouer le jeu quand je me sentirai inspirée par vos aventures. Voila donc ce qui m’est venu à la lecture de votre dernier message contant vos tribulations avec l’administration mexicaine:
    Deux belles tripeuses.
    Premier ripe du trip: les ripoux. Les deux belles tripeuses vous ont déjà fait triper à tenter de les nommer officiellement.
    Gardez vos tripes pour votre brod’trip, une trippée de bad et good trips vous ferons encore triper d’ici le 8 mai.
    Par sûr que que je tripe autant que vous!!!
    Bonnes tripulations.

  3. Sylvain dit :

    Saluta los amigos,

    Faudrait nommer les motos! Je propose Jolly Jumper pour la bleue et Petit Tonnerre pour la rouge. Z’en dites quoi?

    Et Petit Tonnerre, c’est aussi une 125 cc?

    Bon voyage.

  4. william dit :

    Hey!! lolo j’espère que tu as pris la moto rouge, ( avec des flammes jaunes sur les cotés elle aura du style), laisse la bleu toute pourri à ton frère.
    ça fait un peu le chevalier (en moto rouge) accompagné par son vaillant ménestrel (normalement c’est écuyer mais j’aime bien ce mot : ménestrel) .

    Tu l’as fait exprès ou pas? dit dit…

    Tu pourras nous prendre une photo de toi sur ta moto avec tu sais… ton blouson sans manche avec des clous sur les épaules, il déchire celui-la.

    Bonne route les amis j’espère que vous allez enfin partir car là l’administration c’est pas trop l’aventure. Donnez nous du rêve.

    • Loran dit :

      Bon, ce que je vais dire va je l’espère motiver les troupes, mais je dirais qu’avec tes 2 commentaires t’as pris une sérieuse avance sur le concours ;-)

Laisser un commentaire

Lafamillehuetdanslouestamer... |
Brunoadventures |
Tourismegite |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sitestouristiquesinde
| Saharadesert
| Maylistoboston